AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Histoir de bacteria.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chimborgne.
Noob
Noob


Masculin Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Histoir de bacteria.   Dim 15 Avr 2007 - 14:15

Chimbi n'était pas un chimbo comme les autres. Il était tout blanc, rond comme un oeuf, et n'avait ni cornes, ni chapeau, ni casque de guerrier Bacteria, ni robe, ni pantalon, ni costume. Il ressemblait à un de ces vils visiteurs qui viennent parfois troubler la quiétude du Chimboland, ou se prendre des raclées à Bacteria. Pourtant, il était bien né sur l'île du Chimboland. Ses parents, Chimbalika et Chimbon, s'étaient mariés au temple de Guruji, sur la colline sacrée, un beau samedi soir de printemps, une grande fête avait suivi le mariage, et quelques mois plus tard, sous le regard ébahi des lapins, Chimbi était né. Hélas, la vie de Chimbalika et de Chimbon était difficile : Chimbon passait bien trop de temps le soir à traîner avec son gang, les Chimbopotos, et il avait perdu toutes ses pépètes dans un défi Bacteria avec son pire ennemi, le Chimborgne. Le Chimborgne était le plus cruel de tous les Chimboz, c'était un guerrier Bacteria redoutable, tellement craint que dès qu'on voyait son nom apparaître, tous les chimboz s'enfuyaient de peur de se faire insulter, ou de perdre aux défis Bacteria. Il n'était pas beau à voir : un corbeau lui avait crevé un oeil!

Un soir, Chimborgne et son gang capturèrent Chimbon, et l'emmenèrent dans un endroit bien sombre. Ils posèrent une pierre sur le plot gauche, passèrent la porte, et entrèrent dans la salle de la honte et du divorce. Chimbon savait ce qui allait se produire, et il était trop tard pour dire non. Les deux grandes statues le fit frémir, et il ne fut pas loin de pleurer quand il entendit toutes les récriminations lancées dans le couloir. Il eut honte, sincèrement, mais le gang de Chimborgne l'empêchait de faire marche arrière. Alors, écoeuré, il fut forcé par ses tortionnaires de traverser le miroir et de divorcer. Chimbalika en fut si triste qu'elle devint invisble, et Chimbon, tombant dans la lave, se transforma en fantôme.

Chimbi avait alors deux ans. Pendant quelques jours, sa tante Chimbeeti s'occupa de lui, mais elle s'apprêtait à se marier avec tonton Chimbuni, et n'avait pas beaucoup de temps à lui consacrer. Chimbi se retrouva alors seul, dans la grande forêt près des marécages.

Il n'avait ni vêtements, ni amis, ni costumes. Il passait son temps à jouer avec les galets, à dessiner des formes géométriques dans le sable, et à s'inventer des amis. Il ne savait pas que l'île du Chimboland était si grande et qu'il pourrait s'y faire de nouveaux copains, avoir son gang, ou même se marier. Il grandit de cette façon : la forêt, les galets, les amis qu'il s'inventait.

Un jour, dans la forêt, il croisa un petit bout de gélatine rouge rigolotte qui sautillait en chantant des chansons.

- "Qui es-tu ?" demanda Chimbi, là
- "Je suis Bloby" répondit Bloby, ici
- "Que fais-tu ?" demandit Chimbi, ici
- "Je me promène dans la forêt" réponda Bloby, là

Chimbi n'avait jamais vu de bloby avant, mais il le trouva fort sympatique. Ils se promenèrent dans la forêt en se racontant des histoires.

Soudain, une branche se décrocha d'un arbre, tomba sur Bloby, et le coupa en deux. Chimbi fut d'abord frappé de peur pour son nouvel ami, puis par la surprise quand il vit que les deux morceaux se transformèrent en... deux Blobys ! Bloby lui révéla alors son secret :

"Je suis une Bacteria, je peux me dupliquer, ou bien sauter". Chimbi fut très impressioné. Il lui montra un jeu qu'il avait inventé, avec des tas de galets et des brindilles. "Tu vois, c'est pareil, les tas de galets peuvent se déplacer, ou se diviser". Ce fut au tour de Bloby d'être surprise : Chimbi avait découvert, sans que personne ne les lui apprenne, les règles de Bacteria ! Ils s'installèrent dans une grande clairière et firent une partie, Bloby en se dupliquant et sautant ; Chimbi en utilisant des galets. La partie dura près de cinq heures ! A la fin, il ne restait qu'un seul morceau de Bloby dans la clairière. Ce fut la plus grande partie de Bacteria jamais jouée : la clairière faisait en effet 196 cases de large et 246 cases de long ! Et les lapins, rondins, rochers, fleurs, mousses et lichens faisaient office d'obstacle. Bloby lui dit alors "Reviens demain devant ce rocher, nous jouerons encore". Et il partit en sautillant.

Les jours suivant, Bloby et Chimbi jouèrent pendant des heures dans la clairière. Que de parties ! Et Bloby ne put jamais, jamais gagner. Souvent même, il ne restait plus qu'un morceau de lui sur le terrain ! Un jour, Bloby lui dit : "Je t'apporterai une surprise, demain..." et disparut en chantant. Le lendemain, Bloby revint avec une affiche qu'il avait décrochée sur le panneau d'affichage de l'Accueil. Chimboking y annonçait le plus grand tournoi de Bacteria du Chimboland jamais organisé ! Le vainqueur gagnerait une couronne de fleurs, un arc, une trompette, une statue, des gâteaux au miel et à la gelée, et pourrait rencontrer Miss Chimboz en personne !

Bloby proposa à Chimbi de s'inscrire. Le tournoi allait commencer dans trois jours.

Les premières phases de qualification ne furent pas très faciles pour Chimbi. Ce n'était pas qu'il était mauvais à Bacteria, au contraire, il écrasait ses adversaire, et suscitait l'admiration par son intelligence et sa ruse ; mais simplement, les chimbettes se moquaient de lui parce qu'il n'avait pas d'habit, et était tout simple, tout blanc ; et les chimboz le trouvaient ridicule et bien peu viril : il n'avait ni cornes, ni futuro-antennes, ni casque de guerrier Bacteria, ni ventre jaune tigré. Chimbi réussit pourtant à résister aux moqueries, et soutenu par Bloby, il triompha jusqu'à la finale.

Tout aurait été très facile pour lui si son adversaire n'avait été... Chimborgne. La finale se jouait sur deux ou trois jours : un match, une revanche, et éventuellement une belle. Heureusement, Chimbi ne savait pas qui était Chimborgne, et son oeil crevé ne lui faisait pas peur. Aussi gagna-t-il avec courage le premier match. Le soir Bloby, était très confiant, il était presque sûr que Chimbi allait être victorieux le lendemain..

Il était dix heures du soir, Bloby dormait, et Chimbi révisait ses attaques spéciales quand on frappa à la porte. C'était une Chimbette, du nom de Chimbuella, toute rouge, avec une couronne de mariée. Chimbuella avait pour père un autre membre du gang des chimbopotos, lui aussi puni par Chimborgne. Elle remit une lettre à Chimbi. Chimbi la lut. La lettre expliquait toute l'histoire de Chimbon et Chimbalika, et comment Chimborgne était responsable de l'enfance malheureuse de Chimbi. Chimbi se souvint soudain des premières années de sa vie, de ses parents, et pleura beaucoup. La haine pour Chimborgne l'emplit, et il se promit de venger ses parents en battant Chimborgne. Il ne pensait qu'à sa vengeance, à sa victoire, et oublia de réviser ses attaques spéciales.

Le lendemain, quand Chimborgne entra sur le Chimberg "Bacteria Céleste Super Champions" - une montagne volante à côté de l'île, où avait lieu le match de revanche - Chimbi repensa à tous ses malheurs, à sa solitude, à son enfance dans la forêt, et fut si triste qu'il fit plusieurs fautes. Chimborgne avait mis ses cornes de combat et avait peint son corps en noir. Il était impitoyable et répétait "Qu'importe si je t'ai fait souffrir, toi et ta famille, je suis le plus grand Guerrier Bacteria du Chimboland, ah ah ah !". Il profita des erreurs de Chimbi et gagna la partie. Chimbi était au comble de la douleur et de la souffrance.

Le soir, Bloby invita son ami Gilbert à voir Chimbi, et tous les trois se promenèrent en regardant l'océan. Chimbi était très triste, mais Gilbert lui donna ce conseil :

"Tu sais, Chimbi, il ne faut pas te laisser envahir par la haine, ne pense pas à Chimborgne, pense plutôt à la technique ancestrale de Bacteria. La haine ou les insultes ne te permettront pas de triompher de tes ennemis. Le seul moyen d'y parvenir, c'est d'être un meilleur guerrier Bacteria qu'eux". Chimbi promit de suivre le conseil de Gilbert, et passa sa nuit à étudier d'antiques manuscrit du Chimboland ancien. Même si le jeu de Bacteria se jouait sur des plateaux différents, la sagesse Bactérique était la même, et c'est dans un monde peuplé de sauts doubles, d'attaques par blocs, de bloquages impairs, de colonnes de trois et autres techniques d'attaque, que Chimbi s'endormit. Le lendemain, une surprise l'attendrait...

Chimboking avait mis ce jour là son grand manteau rouge pour célébrer la belle, le match ultime, définitif, celui qui allait sacrer le plus grand champion de Bacteria de toute l'île du Chimboland, et il commença ainsi le discours qui allait précéder la partie.

"Mes chers Chimboz,

Vous le savez, Bacteria est un art et une tradition ancestrale sur notre île du Chimboland. Des centaines de chimboz savants et érudits dédient leur vie à mieux connaître et étudier la pratique, aussi bien que les origines de notre art. Des recherches récentes nous ont permis de découvrir un endroit unique : Le sanctuaire de Bacteria. C'est à cet endroit que les règles de Bacteria furent inventées, près de huit mille ans plus tôt, par les tribus antiques bactériques des Kamais et des Watas. Pour célébrer notre art, j'ai décidé que ce match se jouerait dans le sanctuaire de Bacteria, et selon les règles antiques. Bien sûr, nos deux champions n'ont jamais joué de cette façon, et sur un tel terrain, mais je suis sûr qu'ils seront assez rusés pour triompher. Un champion Bacteria est un champion qui sait s'adapter, et découvrir de nouvelles stratégies lorsque l'occasion se présente. Mes chers champions, Chimborgne et Chimbi, oubliez tout ce que vous avez appris dans les livres, car vous allez jouer désormais au Bacteria Originel. Veuillez maintenant entrer dans ces Bacterioports et rejoindre le sanctuaire de Bacteria...".

Chimbi, et même Chimborgne, tremblaient de peur. Qu'allait être ce Bacteria si ancien mais si nouveau pour eux ? Quelle forme aurait ce mystérieux plateau ? En l'espace d'un éclair, ils se retrouvèrent téléportés...

... quand Chimbi vit, sous ses yeux, s'étendre la clairière où il avait de si nombreuses fois joué avec Bloby ! C'était donc ça, le sanctuaire de Bacteria ! Là où il avait passé toute sa jeunesse ! Chimborgne était très mal à l'aise : lui qui avait tant de fois joué sur de petits terrains de 8x8 cases, ne sut comment se débrouiller sur un si grand terrain. La partie ne dura pas très longtemps : Au bout d'une heure seulement, les Bacteria rouges de Chimbi avaient phagocyté toutes les bacteria de Chimborgne. Chimborgne était tout rouge de rage, mais comme Chimboking arrivait, il ne put hurler sa colère. Chimboking félicita Chimbi et lui remit ses prix : un arc, une couronne de fleurs, une trompette, une statue de Bloby, des gâteaux au miel et à la gelée, et lui annonça que miss Chimboz viendrait le voir cette nuit. Mais Chimbi refusa la dernière offre, et annonça que celle qu'il aimait, c'était la belle et humble Chimbuella, car elle lui avait dit la vérité sur ses parents, même si cette vérité était ô combien triste. Chimbuella pleura de joie à l'idée d'épouser un si grand champion, le seul héritier de l'art ancestral de Bacteria. Et Chimbi était si heureux de partager ses peines avec Chimbuella, des peines que seules les enfants des chimbopotos victimes du Chimborgne comprennaient.

Le soir, escorté de Chimboking, de Bloby et Gilbert, de Bablu jouant du hautbois indien, et d'un troupeau de lapins, Chimbi et Chimbuella se rendirent à la colline sacrée pour se marier. Des milliers de Chimboz étaient là pour les féliciter ! Et tous les fantômes des anciens champions Bacteria apparurent, pour célébrer Chimbi comme étant leur plus digne héritier !

Quant à Chimborgne, on ne sait où il est. Certains disent qu'il est tombé dans les marécages, d'autres qu'il s'est perdu dans la forêt et n'a plus jamais retrouvé son chemin, et qu'il vient encore hanter parfois les endroits bien sombres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chimtiking
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 981
Age : 22
Pseudo de Chapatiz : GLEB2
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Histoir de bacteria.   Dim 15 Avr 2007 - 16:16

Chimborgne a écrit:
Chimbi n'était pas un chimbo comme les autres. Il était tout blanc, rond comme un oeuf, et n'avait ni cornes, ni chapeau, ni casque de guerrier Bacteria, ni robe, ni pantalon, ni costume. Il ressemblait à un de ces vils visiteurs qui viennent parfois troubler la quiétude du Chimboland, ou se prendre des raclées à Bacteria. Pourtant, il était bien né sur l'île du Chimboland. Ses parents, Chimbalika et Chimbon, s'étaient mariés au temple de Guruji, sur la colline sacrée, un beau samedi soir de printemps, une grande fête avait suivi le mariage, et quelques mois plus tard, sous le regard ébahi des lapins, Chimbi était né. Hélas, la vie de Chimbalika et de Chimbon était difficile : Chimbon passait bien trop de temps le soir à traîner avec son gang, les Chimbopotos, et il avait perdu toutes ses pépètes dans un défi Bacteria avec son pire ennemi, le Chimborgne. Le Chimborgne était le plus cruel de tous les Chimboz, c'était un guerrier Bacteria redoutable, tellement craint que dès qu'on voyait son nom apparaître, tous les chimboz s'enfuyaient de peur de se faire insulter, ou de perdre aux défis Bacteria. Il n'était pas beau à voir : un corbeau lui avait crevé un oeil!

Un soir, Chimborgne et son gang capturèrent Chimbon, et l'emmenèrent dans un endroit bien sombre. Ils posèrent une pierre sur le plot gauche, passèrent la porte, et entrèrent dans la salle de la honte et du divorce. Chimbon savait ce qui allait se produire, et il était trop tard pour dire non. Les deux grandes statues le fit frémir, et il ne fut pas loin de pleurer quand il entendit toutes les récriminations lancées dans le couloir. Il eut honte, sincèrement, mais le gang de Chimborgne l'empêchait de faire marche arrière. Alors, écoeuré, il fut forcé par ses tortionnaires de traverser le miroir et de divorcer. Chimbalika en fut si triste qu'elle devint invisble, et Chimbon, tombant dans la lave, se transforma en fantôme.

Chimbi avait alors deux ans. Pendant quelques jours, sa tante Chimbeeti s'occupa de lui, mais elle s'apprêtait à se marier avec tonton Chimbuni, et n'avait pas beaucoup de temps à lui consacrer. Chimbi se retrouva alors seul, dans la grande forêt près des marécages.

Il n'avait ni vêtements, ni amis, ni costumes. Il passait son temps à jouer avec les galets, à dessiner des formes géométriques dans le sable, et à s'inventer des amis. Il ne savait pas que l'île du Chimboland était si grande et qu'il pourrait s'y faire de nouveaux copains, avoir son gang, ou même se marier. Il grandit de cette façon : la forêt, les galets, les amis qu'il s'inventait.

Un jour, dans la forêt, il croisa un petit bout de gélatine rouge rigolotte qui sautillait en chantant des chansons.

- "Qui es-tu ?" demanda Chimbi, là
- "Je suis Bloby" répondit Bloby, ici
- "Que fais-tu ?" demandit Chimbi, ici
- "Je me promène dans la forêt" réponda Bloby, là

Chimbi n'avait jamais vu de bloby avant, mais il le trouva fort sympatique. Ils se promenèrent dans la forêt en se racontant des histoires.

Soudain, une branche se décrocha d'un arbre, tomba sur Bloby, et le coupa en deux. Chimbi fut d'abord frappé de peur pour son nouvel ami, puis par la surprise quand il vit que les deux morceaux se transformèrent en... deux Blobys ! Bloby lui révéla alors son secret :

"Je suis une Bacteria, je peux me dupliquer, ou bien sauter". Chimbi fut très impressioné. Il lui montra un jeu qu'il avait inventé, avec des tas de galets et des brindilles. "Tu vois, c'est pareil, les tas de galets peuvent se déplacer, ou se diviser". Ce fut au tour de Bloby d'être surprise : Chimbi avait découvert, sans que personne ne les lui apprenne, les règles de Bacteria ! Ils s'installèrent dans une grande clairière et firent une partie, Bloby en se dupliquant et sautant ; Chimbi en utilisant des galets. La partie dura près de cinq heures ! A la fin, il ne restait qu'un seul morceau de Bloby dans la clairière. Ce fut la plus grande partie de Bacteria jamais jouée : la clairière faisait en effet 196 cases de large et 246 cases de long ! Et les lapins, rondins, rochers, fleurs, mousses et lichens faisaient office d'obstacle. Bloby lui dit alors "Reviens demain devant ce rocher, nous jouerons encore". Et il partit en sautillant.

Les jours suivant, Bloby et Chimbi jouèrent pendant des heures dans la clairière. Que de parties ! Et Bloby ne put jamais, jamais gagner. Souvent même, il ne restait plus qu'un morceau de lui sur le terrain ! Un jour, Bloby lui dit : "Je t'apporterai une surprise, demain..." et disparut en chantant. Le lendemain, Bloby revint avec une affiche qu'il avait décrochée sur le panneau d'affichage de l'Accueil. Chimboking y annonçait le plus grand tournoi de Bacteria du Chimboland jamais organisé ! Le vainqueur gagnerait une couronne de fleurs, un arc, une trompette, une statue, des gâteaux au miel et à la gelée, et pourrait rencontrer Miss Chimboz en personne !

Bloby proposa à Chimbi de s'inscrire. Le tournoi allait commencer dans trois jours.

Les premières phases de qualification ne furent pas très faciles pour Chimbi. Ce n'était pas qu'il était mauvais à Bacteria, au contraire, il écrasait ses adversaire, et suscitait l'admiration par son intelligence et sa ruse ; mais simplement, les chimbettes se moquaient de lui parce qu'il n'avait pas d'habit, et était tout simple, tout blanc ; et les chimboz le trouvaient ridicule et bien peu viril : il n'avait ni cornes, ni futuro-antennes, ni casque de guerrier Bacteria, ni ventre jaune tigré. Chimbi réussit pourtant à résister aux moqueries, et soutenu par Bloby, il triompha jusqu'à la finale.

Tout aurait été très facile pour lui si son adversaire n'avait été... Chimborgne. La finale se jouait sur deux ou trois jours : un match, une revanche, et éventuellement une belle. Heureusement, Chimbi ne savait pas qui était Chimborgne, et son oeil crevé ne lui faisait pas peur. Aussi gagna-t-il avec courage le premier match. Le soir Bloby, était très confiant, il était presque sûr que Chimbi allait être victorieux le lendemain..

Il était dix heures du soir, Bloby dormait, et Chimbi révisait ses attaques spéciales quand on frappa à la porte. C'était une Chimbette, du nom de Chimbuella, toute rouge, avec une couronne de mariée. Chimbuella avait pour père un autre membre du gang des chimbopotos, lui aussi puni par Chimborgne. Elle remit une lettre à Chimbi. Chimbi la lut. La lettre expliquait toute l'histoire de Chimbon et Chimbalika, et comment Chimborgne était responsable de l'enfance malheureuse de Chimbi. Chimbi se souvint soudain des premières années de sa vie, de ses parents, et pleura beaucoup. La haine pour Chimborgne l'emplit, et il se promit de venger ses parents en battant Chimborgne. Il ne pensait qu'à sa vengeance, à sa victoire, et oublia de réviser ses attaques spéciales.

Le lendemain, quand Chimborgne entra sur le Chimberg "Bacteria Céleste Super Champions" - une montagne volante à côté de l'île, où avait lieu le match de revanche - Chimbi repensa à tous ses malheurs, à sa solitude, à son enfance dans la forêt, et fut si triste qu'il fit plusieurs fautes. Chimborgne avait mis ses cornes de combat et avait peint son corps en noir. Il était impitoyable et répétait "Qu'importe si je t'ai fait souffrir, toi et ta famille, je suis le plus grand Guerrier Bacteria du Chimboland, ah ah ah !". Il profita des erreurs de Chimbi et gagna la partie. Chimbi était au comble de la douleur et de la souffrance.

Le soir, Bloby invita son ami Gilbert à voir Chimbi, et tous les trois se promenèrent en regardant l'océan. Chimbi était très triste, mais Gilbert lui donna ce conseil :

"Tu sais, Chimbi, il ne faut pas te laisser envahir par la haine, ne pense pas à Chimborgne, pense plutôt à la technique ancestrale de Bacteria. La haine ou les insultes ne te permettront pas de triompher de tes ennemis. Le seul moyen d'y parvenir, c'est d'être un meilleur guerrier Bacteria qu'eux". Chimbi promit de suivre le conseil de Gilbert, et passa sa nuit à étudier d'antiques manuscrit du Chimboland ancien. Même si le jeu de Bacteria se jouait sur des plateaux différents, la sagesse Bactérique était la même, et c'est dans un monde peuplé de sauts doubles, d'attaques par blocs, de bloquages impairs, de colonnes de trois et autres techniques d'attaque, que Chimbi s'endormit. Le lendemain, une surprise l'attendrait...

Chimboking avait mis ce jour là son grand manteau rouge pour célébrer la belle, le match ultime, définitif, celui qui allait sacrer le plus grand champion de Bacteria de toute l'île du Chimboland, et il commença ainsi le discours qui allait précéder la partie.

"Mes chers Chimboz,

Vous le savez, Bacteria est un art et une tradition ancestrale sur notre île du Chimboland. Des centaines de chimboz savants et érudits dédient leur vie à mieux connaître et étudier la pratique, aussi bien que les origines de notre art. Des recherches récentes nous ont permis de découvrir un endroit unique : Le sanctuaire de Bacteria. C'est à cet endroit que les règles de Bacteria furent inventées, près de huit mille ans plus tôt, par les tribus antiques bactériques des Kamais et des Watas. Pour célébrer notre art, j'ai décidé que ce match se jouerait dans le sanctuaire de Bacteria, et selon les règles antiques. Bien sûr, nos deux champions n'ont jamais joué de cette façon, et sur un tel terrain, mais je suis sûr qu'ils seront assez rusés pour triompher. Un champion Bacteria est un champion qui sait s'adapter, et découvrir de nouvelles stratégies lorsque l'occasion se présente. Mes chers champions, Chimborgne et Chimbi, oubliez tout ce que vous avez appris dans les livres, car vous allez jouer désormais au Bacteria Originel. Veuillez maintenant entrer dans ces Bacterioports et rejoindre le sanctuaire de Bacteria...".

Chimbi, et même Chimborgne, tremblaient de peur. Qu'allait être ce Bacteria si ancien mais si nouveau pour eux ? Quelle forme aurait ce mystérieux plateau ? En l'espace d'un éclair, ils se retrouvèrent téléportés...

... quand Chimbi vit, sous ses yeux, s'étendre la clairière où il avait de si nombreuses fois joué avec Bloby ! C'était donc ça, le sanctuaire de Bacteria ! Là où il avait passé toute sa jeunesse ! Chimborgne était très mal à l'aise : lui qui avait tant de fois joué sur de petits terrains de 8x8 cases, ne sut comment se débrouiller sur un si grand terrain. La partie ne dura pas très longtemps : Au bout d'une heure seulement, les Bacteria rouges de Chimbi avaient phagocyté toutes les bacteria de Chimborgne. Chimborgne était tout rouge de rage, mais comme Chimboking arrivait, il ne put hurler sa colère. Chimboking félicita Chimbi et lui remit ses prix : un arc, une couronne de fleurs, une trompette, une statue de Bloby, des gâteaux au miel et à la gelée, et lui annonça que miss Chimboz viendrait le voir cette nuit. Mais Chimbi refusa la dernière offre, et annonça que celle qu'il aimait, c'était la belle et humble Chimbuella, car elle lui avait dit la vérité sur ses parents, même si cette vérité était ô combien triste. Chimbuella pleura de joie à l'idée d'épouser un si grand champion, le seul héritier de l'art ancestral de Bacteria. Et Chimbi était si heureux de partager ses peines avec Chimbuella, des peines que seules les enfants des chimbopotos victimes du Chimborgne comprennaient.

Le soir, escorté de Chimboking, de Bloby et Gilbert, de Bablu jouant du hautbois indien, et d'un troupeau de lapins, Chimbi et Chimbuella se rendirent à la colline sacrée pour se marier. Des milliers de Chimboz étaient là pour les féliciter ! Et tous les fantômes des anciens champions Bacteria apparurent, pour célébrer Chimbi comme étant leur plus digne héritier !

Quant à Chimborgne, on ne sait où il est. Certains disent qu'il est tombé dans les marécages, d'autres qu'il s'est perdu dans la forêt et n'a plus jamais retrouvé son chemin, et qu'il vient encore hanter parfois les endroits bien sombres...

Sa parle de toi dans l'histoire =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chimtiz.probb.fr
franc19
Modos
Modos
avatar

Nombre de messages : 679
Pseudo de Chapatiz : franc19
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Histoir de bacteria.   Lun 23 Avr 2007 - 16:43

tes sur que ses vrai :--:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fba
Korbak Voyageur
Korbak Voyageur
avatar

Masculin Nombre de messages : 269
Age : 22
Pseudo de Chapatiz : fba11
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Histoir de bacteria.   Lun 23 Avr 2007 - 16:48

Chimborgne a écrit:
Chimbi n'était pas un chimbo comme les autres. Il était tout blanc, rond comme un oeuf, et n'avait ni cornes, ni chapeau, ni casque de guerrier Bacteria, ni robe, ni pantalon, ni costume. Il ressemblait à un de ces vils visiteurs qui viennent parfois troubler la quiétude du Chimboland, ou se prendre des raclées à Bacteria. Pourtant, il était bien né sur l'île du Chimboland. Ses parents, Chimbalika et Chimbon, s'étaient mariés au temple de Guruji, sur la colline sacrée, un beau samedi soir de printemps, une grande fête avait suivi le mariage, et quelques mois plus tard, sous le regard ébahi des lapins, Chimbi était né. Hélas, la vie de Chimbalika et de Chimbon était difficile : Chimbon passait bien trop de temps le soir à traîner avec son gang, les Chimbopotos, et il avait perdu toutes ses pépètes dans un défi Bacteria avec son pire ennemi, le Chimborgne. Le Chimborgne était le plus cruel de tous les Chimboz, c'était un guerrier Bacteria redoutable, tellement craint que dès qu'on voyait son nom apparaître, tous les chimboz s'enfuyaient de peur de se faire insulter, ou de perdre aux défis Bacteria. Il n'était pas beau à voir : un corbeau lui avait crevé un oeil!

Un soir, Chimborgne et son gang capturèrent Chimbon, et l'emmenèrent dans un endroit bien sombre. Ils posèrent une pierre sur le plot gauche, passèrent la porte, et entrèrent dans la salle de la honte et du divorce. Chimbon savait ce qui allait se produire, et il était trop tard pour dire non. Les deux grandes statues le fit frémir, et il ne fut pas loin de pleurer quand il entendit toutes les récriminations lancées dans le couloir. Il eut honte, sincèrement, mais le gang de Chimborgne l'empêchait de faire marche arrière. Alors, écoeuré, il fut forcé par ses tortionnaires de traverser le miroir et de divorcer. Chimbalika en fut si triste qu'elle devint invisble, et Chimbon, tombant dans la lave, se transforma en fantôme.

Chimbi avait alors deux ans. Pendant quelques jours, sa tante Chimbeeti s'occupa de lui, mais elle s'apprêtait à se marier avec tonton Chimbuni, et n'avait pas beaucoup de temps à lui consacrer. Chimbi se retrouva alors seul, dans la grande forêt près des marécages.

Il n'avait ni vêtements, ni amis, ni costumes. Il passait son temps à jouer avec les galets, à dessiner des formes géométriques dans le sable, et à s'inventer des amis. Il ne savait pas que l'île du Chimboland était si grande et qu'il pourrait s'y faire de nouveaux copains, avoir son gang, ou même se marier. Il grandit de cette façon : la forêt, les galets, les amis qu'il s'inventait.

Un jour, dans la forêt, il croisa un petit bout de gélatine rouge rigolotte qui sautillait en chantant des chansons.

- "Qui es-tu ?" demanda Chimbi, là
- "Je suis Bloby" répondit Bloby, ici
- "Que fais-tu ?" demandit Chimbi, ici
- "Je me promène dans la forêt" réponda Bloby, là

Chimbi n'avait jamais vu de bloby avant, mais il le trouva fort sympatique. Ils se promenèrent dans la forêt en se racontant des histoires.

Soudain, une branche se décrocha d'un arbre, tomba sur Bloby, et le coupa en deux. Chimbi fut d'abord frappé de peur pour son nouvel ami, puis par la surprise quand il vit que les deux morceaux se transformèrent en... deux Blobys ! Bloby lui révéla alors son secret :

"Je suis une Bacteria, je peux me dupliquer, ou bien sauter". Chimbi fut très impressioné. Il lui montra un jeu qu'il avait inventé, avec des tas de galets et des brindilles. "Tu vois, c'est pareil, les tas de galets peuvent se déplacer, ou se diviser". Ce fut au tour de Bloby d'être surprise : Chimbi avait découvert, sans que personne ne les lui apprenne, les règles de Bacteria ! Ils s'installèrent dans une grande clairière et firent une partie, Bloby en se dupliquant et sautant ; Chimbi en utilisant des galets. La partie dura près de cinq heures ! A la fin, il ne restait qu'un seul morceau de Bloby dans la clairière. Ce fut la plus grande partie de Bacteria jamais jouée : la clairière faisait en effet 196 cases de large et 246 cases de long ! Et les lapins, rondins, rochers, fleurs, mousses et lichens faisaient office d'obstacle. Bloby lui dit alors "Reviens demain devant ce rocher, nous jouerons encore". Et il partit en sautillant.

Les jours suivant, Bloby et Chimbi jouèrent pendant des heures dans la clairière. Que de parties ! Et Bloby ne put jamais, jamais gagner. Souvent même, il ne restait plus qu'un morceau de lui sur le terrain ! Un jour, Bloby lui dit : "Je t'apporterai une surprise, demain..." et disparut en chantant. Le lendemain, Bloby revint avec une affiche qu'il avait décrochée sur le panneau d'affichage de l'Accueil. Chimboking y annonçait le plus grand tournoi de Bacteria du Chimboland jamais organisé ! Le vainqueur gagnerait une couronne de fleurs, un arc, une trompette, une statue, des gâteaux au miel et à la gelée, et pourrait rencontrer Miss Chimboz en personne !

Bloby proposa à Chimbi de s'inscrire. Le tournoi allait commencer dans trois jours.

Les premières phases de qualification ne furent pas très faciles pour Chimbi. Ce n'était pas qu'il était mauvais à Bacteria, au contraire, il écrasait ses adversaire, et suscitait l'admiration par son intelligence et sa ruse ; mais simplement, les chimbettes se moquaient de lui parce qu'il n'avait pas d'habit, et était tout simple, tout blanc ; et les chimboz le trouvaient ridicule et bien peu viril : il n'avait ni cornes, ni futuro-antennes, ni casque de guerrier Bacteria, ni ventre jaune tigré. Chimbi réussit pourtant à résister aux moqueries, et soutenu par Bloby, il triompha jusqu'à la finale.

Tout aurait été très facile pour lui si son adversaire n'avait été... Chimborgne. La finale se jouait sur deux ou trois jours : un match, une revanche, et éventuellement une belle. Heureusement, Chimbi ne savait pas qui était Chimborgne, et son oeil crevé ne lui faisait pas peur. Aussi gagna-t-il avec courage le premier match. Le soir Bloby, était très confiant, il était presque sûr que Chimbi allait être victorieux le lendemain..

Il était dix heures du soir, Bloby dormait, et Chimbi révisait ses attaques spéciales quand on frappa à la porte. C'était une Chimbette, du nom de Chimbuella, toute rouge, avec une couronne de mariée. Chimbuella avait pour père un autre membre du gang des chimbopotos, lui aussi puni par Chimborgne. Elle remit une lettre à Chimbi. Chimbi la lut. La lettre expliquait toute l'histoire de Chimbon et Chimbalika, et comment Chimborgne était responsable de l'enfance malheureuse de Chimbi. Chimbi se souvint soudain des premières années de sa vie, de ses parents, et pleura beaucoup. La haine pour Chimborgne l'emplit, et il se promit de venger ses parents en battant Chimborgne. Il ne pensait qu'à sa vengeance, à sa victoire, et oublia de réviser ses attaques spéciales.

Le lendemain, quand Chimborgne entra sur le Chimberg "Bacteria Céleste Super Champions" - une montagne volante à côté de l'île, où avait lieu le match de revanche - Chimbi repensa à tous ses malheurs, à sa solitude, à son enfance dans la forêt, et fut si triste qu'il fit plusieurs fautes. Chimborgne avait mis ses cornes de combat et avait peint son corps en noir. Il était impitoyable et répétait "Qu'importe si je t'ai fait souffrir, toi et ta famille, je suis le plus grand Guerrier Bacteria du Chimboland, ah ah ah !". Il profita des erreurs de Chimbi et gagna la partie. Chimbi était au comble de la douleur et de la souffrance.

Le soir, Bloby invita son ami Gilbert à voir Chimbi, et tous les trois se promenèrent en regardant l'océan. Chimbi était très triste, mais Gilbert lui donna ce conseil :

"Tu sais, Chimbi, il ne faut pas te laisser envahir par la haine, ne pense pas à Chimborgne, pense plutôt à la technique ancestrale de Bacteria. La haine ou les insultes ne te permettront pas de triompher de tes ennemis. Le seul moyen d'y parvenir, c'est d'être un meilleur guerrier Bacteria qu'eux". Chimbi promit de suivre le conseil de Gilbert, et passa sa nuit à étudier d'antiques manuscrit du Chimboland ancien. Même si le jeu de Bacteria se jouait sur des plateaux différents, la sagesse Bactérique était la même, et c'est dans un monde peuplé de sauts doubles, d'attaques par blocs, de bloquages impairs, de colonnes de trois et autres techniques d'attaque, que Chimbi s'endormit. Le lendemain, une surprise l'attendrait...

Chimboking avait mis ce jour là son grand manteau rouge pour célébrer la belle, le match ultime, définitif, celui qui allait sacrer le plus grand champion de Bacteria de toute l'île du Chimboland, et il commença ainsi le discours qui allait précéder la partie.

"Mes chers Chimboz,

Vous le savez, Bacteria est un art et une tradition ancestrale sur notre île du Chimboland. Des centaines de chimboz savants et érudits dédient leur vie à mieux connaître et étudier la pratique, aussi bien que les origines de notre art. Des recherches récentes nous ont permis de découvrir un endroit unique : Le sanctuaire de Bacteria. C'est à cet endroit que les règles de Bacteria furent inventées, près de huit mille ans plus tôt, par les tribus antiques bactériques des Kamais et des Watas. Pour célébrer notre art, j'ai décidé que ce match se jouerait dans le sanctuaire de Bacteria, et selon les règles antiques. Bien sûr, nos deux champions n'ont jamais joué de cette façon, et sur un tel terrain, mais je suis sûr qu'ils seront assez rusés pour triompher. Un champion Bacteria est un champion qui sait s'adapter, et découvrir de nouvelles stratégies lorsque l'occasion se présente. Mes chers champions, Chimborgne et Chimbi, oubliez tout ce que vous avez appris dans les livres, car vous allez jouer désormais au Bacteria Originel. Veuillez maintenant entrer dans ces Bacterioports et rejoindre le sanctuaire de Bacteria...".

Chimbi, et même Chimborgne, tremblaient de peur. Qu'allait être ce Bacteria si ancien mais si nouveau pour eux ? Quelle forme aurait ce mystérieux plateau ? En l'espace d'un éclair, ils se retrouvèrent téléportés...

... quand Chimbi vit, sous ses yeux, s'étendre la clairière où il avait de si nombreuses fois joué avec Bloby ! C'était donc ça, le sanctuaire de Bacteria ! Là où il avait passé toute sa jeunesse ! Chimborgne était très mal à l'aise : lui qui avait tant de fois joué sur de petits terrains de 8x8 cases, ne sut comment se débrouiller sur un si grand terrain. La partie ne dura pas très longtemps : Au bout d'une heure seulement, les Bacteria rouges de Chimbi avaient phagocyté toutes les bacteria de Chimborgne. Chimborgne était tout rouge de rage, mais comme Chimboking arrivait, il ne put hurler sa colère. Chimboking félicita Chimbi et lui remit ses prix : un arc, une couronne de fleurs, une trompette, une statue de Bloby, des gâteaux au miel et à la gelée, et lui annonça que miss Chimboz viendrait le voir cette nuit. Mais Chimbi refusa la dernière offre, et annonça que celle qu'il aimait, c'était la belle et humble Chimbuella, car elle lui avait dit la vérité sur ses parents, même si cette vérité était ô combien triste. Chimbuella pleura de joie à l'idée d'épouser un si grand champion, le seul héritier de l'art ancestral de Bacteria. Et Chimbi était si heureux de partager ses peines avec Chimbuella, des peines que seules les enfants des chimbopotos victimes du Chimborgne comprennaient.

Le soir, escorté de Chimboking, de Bloby et Gilbert, de Bablu jouant du hautbois indien, et d'un troupeau de lapins, Chimbi et Chimbuella se rendirent à la colline sacrée pour se marier. Des milliers de Chimboz étaient là pour les féliciter ! Et tous les fantômes des anciens champions Bacteria apparurent, pour célébrer Chimbi comme étant leur plus digne héritier !

Quant à Chimborgne, on ne sait où il est. Certains disent qu'il est tombé dans les marécages, d'autres qu'il s'est perdu dans la forêt et n'a plus jamais retrouvé son chemin, et qu'il vient encore hanter parfois les endroits bien sombres...

ça peut être plus long que ça? tu gagneras le prix du plus long message du chimtiz! lol ca doit venir de chapatiz

_________________
fba est de retour pour défendre le chimitiland!

visitez mon forum,si vous aimez les simpson!

http://lessimpson.probb.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simpson.forumactif.com/
franc19
Modos
Modos
avatar

Nombre de messages : 679
Pseudo de Chapatiz : franc19
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Histoir de bacteria.   Jeu 3 Mai 2007 - 14:47

Chimborgne a écrit:
Chimbi n'était pas un chimbo comme les autres. Il était tout blanc, rond comme un oeuf, et n'avait ni cornes, ni chapeau, ni casque de guerrier Bacteria, ni robe, ni pantalon, ni costume. Il ressemblait à un de ces vils visiteurs qui viennent parfois troubler la quiétude du Chimboland, ou se prendre des raclées à Bacteria. Pourtant, il était bien né sur l'île du Chimboland. Ses parents, Chimbalika et Chimbon, s'étaient mariés au temple de Guruji, sur la colline sacrée, un beau samedi soir de printemps, une grande fête avait suivi le mariage, et quelques mois plus tard, sous le regard ébahi des lapins, Chimbi était né. Hélas, la vie de Chimbalika et de Chimbon était difficile : Chimbon passait bien trop de temps le soir à traîner avec son gang, les Chimbopotos, et il avait perdu toutes ses pépètes dans un défi Bacteria avec son pire ennemi, le Chimborgne. Le Chimborgne était le plus cruel de tous les Chimboz, c'était un guerrier Bacteria redoutable, tellement craint que dès qu'on voyait son nom apparaître, tous les chimboz s'enfuyaient de peur de se faire insulter, ou de perdre aux défis Bacteria. Il n'était pas beau à voir : un corbeau lui avait crevé un oeil!

Un soir, Chimborgne et son gang capturèrent Chimbon, et l'emmenèrent dans un endroit bien sombre. Ils posèrent une pierre sur le plot gauche, passèrent la porte, et entrèrent dans la salle de la honte et du divorce. Chimbon savait ce qui allait se produire, et il était trop tard pour dire non. Les deux grandes statues le fit frémir, et il ne fut pas loin de pleurer quand il entendit toutes les récriminations lancées dans le couloir. Il eut honte, sincèrement, mais le gang de Chimborgne l'empêchait de faire marche arrière. Alors, écoeuré, il fut forcé par ses tortionnaires de traverser le miroir et de divorcer. Chimbalika en fut si triste qu'elle devint invisble, et Chimbon, tombant dans la lave, se transforma en fantôme.

Chimbi avait alors deux ans. Pendant quelques jours, sa tante Chimbeeti s'occupa de lui, mais elle s'apprêtait à se marier avec tonton Chimbuni, et n'avait pas beaucoup de temps à lui consacrer. Chimbi se retrouva alors seul, dans la grande forêt près des marécages.

Il n'avait ni vêtements, ni amis, ni costumes. Il passait son temps à jouer avec les galets, à dessiner des formes géométriques dans le sable, et à s'inventer des amis. Il ne savait pas que l'île du Chimboland était si grande et qu'il pourrait s'y faire de nouveaux copains, avoir son gang, ou même se marier. Il grandit de cette façon : la forêt, les galets, les amis qu'il s'inventait.

Un jour, dans la forêt, il croisa un petit bout de gélatine rouge rigolotte qui sautillait en chantant des chansons.

- "Qui es-tu ?" demanda Chimbi, là
- "Je suis Bloby" répondit Bloby, ici
- "Que fais-tu ?" demandit Chimbi, ici
- "Je me promène dans la forêt" réponda Bloby, là

Chimbi n'avait jamais vu de bloby avant, mais il le trouva fort sympatique. Ils se promenèrent dans la forêt en se racontant des histoires.

Soudain, une branche se décrocha d'un arbre, tomba sur Bloby, et le coupa en deux. Chimbi fut d'abord frappé de peur pour son nouvel ami, puis par la surprise quand il vit que les deux morceaux se transformèrent en... deux Blobys ! Bloby lui révéla alors son secret :

"Je suis une Bacteria, je peux me dupliquer, ou bien sauter". Chimbi fut très impressioné. Il lui montra un jeu qu'il avait inventé, avec des tas de galets et des brindilles. "Tu vois, c'est pareil, les tas de galets peuvent se déplacer, ou se diviser". Ce fut au tour de Bloby d'être surprise : Chimbi avait découvert, sans que personne ne les lui apprenne, les règles de Bacteria ! Ils s'installèrent dans une grande clairière et firent une partie, Bloby en se dupliquant et sautant ; Chimbi en utilisant des galets. La partie dura près de cinq heures ! A la fin, il ne restait qu'un seul morceau de Bloby dans la clairière. Ce fut la plus grande partie de Bacteria jamais jouée : la clairière faisait en effet 196 cases de large et 246 cases de long ! Et les lapins, rondins, rochers, fleurs, mousses et lichens faisaient office d'obstacle. Bloby lui dit alors "Reviens demain devant ce rocher, nous jouerons encore". Et il partit en sautillant.

Les jours suivant, Bloby et Chimbi jouèrent pendant des heures dans la clairière. Que de parties ! Et Bloby ne put jamais, jamais gagner. Souvent même, il ne restait plus qu'un morceau de lui sur le terrain ! Un jour, Bloby lui dit : "Je t'apporterai une surprise, demain..." et disparut en chantant. Le lendemain, Bloby revint avec une affiche qu'il avait décrochée sur le panneau d'affichage de l'Accueil. Chimboking y annonçait le plus grand tournoi de Bacteria du Chimboland jamais organisé ! Le vainqueur gagnerait une couronne de fleurs, un arc, une trompette, une statue, des gâteaux au miel et à la gelée, et pourrait rencontrer Miss Chimboz en personne !

Bloby proposa à Chimbi de s'inscrire. Le tournoi allait commencer dans trois jours.

Les premières phases de qualification ne furent pas très faciles pour Chimbi. Ce n'était pas qu'il était mauvais à Bacteria, au contraire, il écrasait ses adversaire, et suscitait l'admiration par son intelligence et sa ruse ; mais simplement, les chimbettes se moquaient de lui parce qu'il n'avait pas d'habit, et était tout simple, tout blanc ; et les chimboz le trouvaient ridicule et bien peu viril : il n'avait ni cornes, ni futuro-antennes, ni casque de guerrier Bacteria, ni ventre jaune tigré. Chimbi réussit pourtant à résister aux moqueries, et soutenu par Bloby, il triompha jusqu'à la finale.

Tout aurait été très facile pour lui si son adversaire n'avait été... Chimborgne. La finale se jouait sur deux ou trois jours : un match, une revanche, et éventuellement une belle. Heureusement, Chimbi ne savait pas qui était Chimborgne, et son oeil crevé ne lui faisait pas peur. Aussi gagna-t-il avec courage le premier match. Le soir Bloby, était très confiant, il était presque sûr que Chimbi allait être victorieux le lendemain..

Il était dix heures du soir, Bloby dormait, et Chimbi révisait ses attaques spéciales quand on frappa à la porte. C'était une Chimbette, du nom de Chimbuella, toute rouge, avec une couronne de mariée. Chimbuella avait pour père un autre membre du gang des chimbopotos, lui aussi puni par Chimborgne. Elle remit une lettre à Chimbi. Chimbi la lut. La lettre expliquait toute l'histoire de Chimbon et Chimbalika, et comment Chimborgne était responsable de l'enfance malheureuse de Chimbi. Chimbi se souvint soudain des premières années de sa vie, de ses parents, et pleura beaucoup. La haine pour Chimborgne l'emplit, et il se promit de venger ses parents en battant Chimborgne. Il ne pensait qu'à sa vengeance, à sa victoire, et oublia de réviser ses attaques spéciales.

Le lendemain, quand Chimborgne entra sur le Chimberg "Bacteria Céleste Super Champions" - une montagne volante à côté de l'île, où avait lieu le match de revanche - Chimbi repensa à tous ses malheurs, à sa solitude, à son enfance dans la forêt, et fut si triste qu'il fit plusieurs fautes. Chimborgne avait mis ses cornes de combat et avait peint son corps en noir. Il était impitoyable et répétait "Qu'importe si je t'ai fait souffrir, toi et ta famille, je suis le plus grand Guerrier Bacteria du Chimboland, ah ah ah !". Il profita des erreurs de Chimbi et gagna la partie. Chimbi était au comble de la douleur et de la souffrance.

Le soir, Bloby invita son ami Gilbert à voir Chimbi, et tous les trois se promenèrent en regardant l'océan. Chimbi était très triste, mais Gilbert lui donna ce conseil :

"Tu sais, Chimbi, il ne faut pas te laisser envahir par la haine, ne pense pas à Chimborgne, pense plutôt à la technique ancestrale de Bacteria. La haine ou les insultes ne te permettront pas de triompher de tes ennemis. Le seul moyen d'y parvenir, c'est d'être un meilleur guerrier Bacteria qu'eux". Chimbi promit de suivre le conseil de Gilbert, et passa sa nuit à étudier d'antiques manuscrit du Chimboland ancien. Même si le jeu de Bacteria se jouait sur des plateaux différents, la sagesse Bactérique était la même, et c'est dans un monde peuplé de sauts doubles, d'attaques par blocs, de bloquages impairs, de colonnes de trois et autres techniques d'attaque, que Chimbi s'endormit. Le lendemain, une surprise l'attendrait...

Chimboking avait mis ce jour là son grand manteau rouge pour célébrer la belle, le match ultime, définitif, celui qui allait sacrer le plus grand champion de Bacteria de toute l'île du Chimboland, et il commença ainsi le discours qui allait précéder la partie.

"Mes chers Chimboz,

Vous le savez, Bacteria est un art et une tradition ancestrale sur notre île du Chimboland. Des centaines de chimboz savants et érudits dédient leur vie à mieux connaître et étudier la pratique, aussi bien que les origines de notre art. Des recherches récentes nous ont permis de découvrir un endroit unique : Le sanctuaire de Bacteria. C'est à cet endroit que les règles de Bacteria furent inventées, près de huit mille ans plus tôt, par les tribus antiques bactériques des Kamais et des Watas. Pour célébrer notre art, j'ai décidé que ce match se jouerait dans le sanctuaire de Bacteria, et selon les règles antiques. Bien sûr, nos deux champions n'ont jamais joué de cette façon, et sur un tel terrain, mais je suis sûr qu'ils seront assez rusés pour triompher. Un champion Bacteria est un champion qui sait s'adapter, et découvrir de nouvelles stratégies lorsque l'occasion se présente. Mes chers champions, Chimborgne et Chimbi, oubliez tout ce que vous avez appris dans les livres, car vous allez jouer désormais au Bacteria Originel. Veuillez maintenant entrer dans ces Bacterioports et rejoindre le sanctuaire de Bacteria...".

Chimbi, et même Chimborgne, tremblaient de peur. Qu'allait être ce Bacteria si ancien mais si nouveau pour eux ? Quelle forme aurait ce mystérieux plateau ? En l'espace d'un éclair, ils se retrouvèrent téléportés...

... quand Chimbi vit, sous ses yeux, s'étendre la clairière où il avait de si nombreuses fois joué avec Bloby ! C'était donc ça, le sanctuaire de Bacteria ! Là où il avait passé toute sa jeunesse ! Chimborgne était très mal à l'aise : lui qui avait tant de fois joué sur de petits terrains de 8x8 cases, ne sut comment se débrouiller sur un si grand terrain. La partie ne dura pas très longtemps : Au bout d'une heure seulement, les Bacteria rouges de Chimbi avaient phagocyté toutes les bacteria de Chimborgne. Chimborgne était tout rouge de rage, mais comme Chimboking arrivait, il ne put hurler sa colère. Chimboking félicita Chimbi et lui remit ses prix : un arc, une couronne de fleurs, une trompette, une statue de Bloby, des gâteaux au miel et à la gelée, et lui annonça que miss Chimboz viendrait le voir cette nuit. Mais Chimbi refusa la dernière offre, et annonça que celle qu'il aimait, c'était la belle et humble Chimbuella, car elle lui avait dit la vérité sur ses parents, même si cette vérité était ô combien triste. Chimbuella pleura de joie à l'idée d'épouser un si grand champion, le seul héritier de l'art ancestral de Bacteria. Et Chimbi était si heureux de partager ses peines avec Chimbuella, des peines que seules les enfants des chimbopotos victimes du Chimborgne comprennaient.

Le soir, escorté de Chimboking, de Bloby et Gilbert, de Bablu jouant du hautbois indien, et d'un troupeau de lapins, Chimbi et Chimbuella se rendirent à la colline sacrée pour se marier. Des milliers de Chimboz étaient là pour les féliciter ! Et tous les fantômes des anciens champions Bacteria apparurent, pour célébrer Chimbi comme étant leur plus digne héritier !

Quant à Chimborgne, on ne sait où il est. Certains disent qu'il est tombé dans les marécages, d'autres qu'il s'est perdu dans la forêt et n'a plus jamais retrouvé son chemin, et qu'il vient encore hanter parfois les endroits bien sombres...

















tu est sur que ses la vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chimtiking
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 981
Age : 22
Pseudo de Chapatiz : GLEB2
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Histoir de bacteria.   Ven 4 Mai 2007 - 9:57

fba a écrit:
Chimborgne a écrit:
Chimbi n'était pas un chimbo comme les autres. Il était tout blanc, rond comme un oeuf, et n'avait ni cornes, ni chapeau, ni casque de guerrier Bacteria, ni robe, ni pantalon, ni costume. Il ressemblait à un de ces vils visiteurs qui viennent parfois troubler la quiétude du Chimboland, ou se prendre des raclées à Bacteria. Pourtant, il était bien né sur l'île du Chimboland. Ses parents, Chimbalika et Chimbon, s'étaient mariés au temple de Guruji, sur la colline sacrée, un beau samedi soir de printemps, une grande fête avait suivi le mariage, et quelques mois plus tard, sous le regard ébahi des lapins, Chimbi était né. Hélas, la vie de Chimbalika et de Chimbon était difficile : Chimbon passait bien trop de temps le soir à traîner avec son gang, les Chimbopotos, et il avait perdu toutes ses pépètes dans un défi Bacteria avec son pire ennemi, le Chimborgne. Le Chimborgne était le plus cruel de tous les Chimboz, c'était un guerrier Bacteria redoutable, tellement craint que dès qu'on voyait son nom apparaître, tous les chimboz s'enfuyaient de peur de se faire insulter, ou de perdre aux défis Bacteria. Il n'était pas beau à voir : un corbeau lui avait crevé un oeil!

Un soir, Chimborgne et son gang capturèrent Chimbon, et l'emmenèrent dans un endroit bien sombre. Ils posèrent une pierre sur le plot gauche, passèrent la porte, et entrèrent dans la salle de la honte et du divorce. Chimbon savait ce qui allait se produire, et il était trop tard pour dire non. Les deux grandes statues le fit frémir, et il ne fut pas loin de pleurer quand il entendit toutes les récriminations lancées dans le couloir. Il eut honte, sincèrement, mais le gang de Chimborgne l'empêchait de faire marche arrière. Alors, écoeuré, il fut forcé par ses tortionnaires de traverser le miroir et de divorcer. Chimbalika en fut si triste qu'elle devint invisble, et Chimbon, tombant dans la lave, se transforma en fantôme.

Chimbi avait alors deux ans. Pendant quelques jours, sa tante Chimbeeti s'occupa de lui, mais elle s'apprêtait à se marier avec tonton Chimbuni, et n'avait pas beaucoup de temps à lui consacrer. Chimbi se retrouva alors seul, dans la grande forêt près des marécages.

Il n'avait ni vêtements, ni amis, ni costumes. Il passait son temps à jouer avec les galets, à dessiner des formes géométriques dans le sable, et à s'inventer des amis. Il ne savait pas que l'île du Chimboland était si grande et qu'il pourrait s'y faire de nouveaux copains, avoir son gang, ou même se marier. Il grandit de cette façon : la forêt, les galets, les amis qu'il s'inventait.

Un jour, dans la forêt, il croisa un petit bout de gélatine rouge rigolotte qui sautillait en chantant des chansons.

- "Qui es-tu ?" demanda Chimbi, là
- "Je suis Bloby" répondit Bloby, ici
- "Que fais-tu ?" demandit Chimbi, ici
- "Je me promène dans la forêt" réponda Bloby, là

Chimbi n'avait jamais vu de bloby avant, mais il le trouva fort sympatique. Ils se promenèrent dans la forêt en se racontant des histoires.

Soudain, une branche se décrocha d'un arbre, tomba sur Bloby, et le coupa en deux. Chimbi fut d'abord frappé de peur pour son nouvel ami, puis par la surprise quand il vit que les deux morceaux se transformèrent en... deux Blobys ! Bloby lui révéla alors son secret :

"Je suis une Bacteria, je peux me dupliquer, ou bien sauter". Chimbi fut très impressioné. Il lui montra un jeu qu'il avait inventé, avec des tas de galets et des brindilles. "Tu vois, c'est pareil, les tas de galets peuvent se déplacer, ou se diviser". Ce fut au tour de Bloby d'être surprise : Chimbi avait découvert, sans que personne ne les lui apprenne, les règles de Bacteria ! Ils s'installèrent dans une grande clairière et firent une partie, Bloby en se dupliquant et sautant ; Chimbi en utilisant des galets. La partie dura près de cinq heures ! A la fin, il ne restait qu'un seul morceau de Bloby dans la clairière. Ce fut la plus grande partie de Bacteria jamais jouée : la clairière faisait en effet 196 cases de large et 246 cases de long ! Et les lapins, rondins, rochers, fleurs, mousses et lichens faisaient office d'obstacle. Bloby lui dit alors "Reviens demain devant ce rocher, nous jouerons encore". Et il partit en sautillant.

Les jours suivant, Bloby et Chimbi jouèrent pendant des heures dans la clairière. Que de parties ! Et Bloby ne put jamais, jamais gagner. Souvent même, il ne restait plus qu'un morceau de lui sur le terrain ! Un jour, Bloby lui dit : "Je t'apporterai une surprise, demain..." et disparut en chantant. Le lendemain, Bloby revint avec une affiche qu'il avait décrochée sur le panneau d'affichage de l'Accueil. Chimboking y annonçait le plus grand tournoi de Bacteria du Chimboland jamais organisé ! Le vainqueur gagnerait une couronne de fleurs, un arc, une trompette, une statue, des gâteaux au miel et à la gelée, et pourrait rencontrer Miss Chimboz en personne !

Bloby proposa à Chimbi de s'inscrire. Le tournoi allait commencer dans trois jours.

Les premières phases de qualification ne furent pas très faciles pour Chimbi. Ce n'était pas qu'il était mauvais à Bacteria, au contraire, il écrasait ses adversaire, et suscitait l'admiration par son intelligence et sa ruse ; mais simplement, les chimbettes se moquaient de lui parce qu'il n'avait pas d'habit, et était tout simple, tout blanc ; et les chimboz le trouvaient ridicule et bien peu viril : il n'avait ni cornes, ni futuro-antennes, ni casque de guerrier Bacteria, ni ventre jaune tigré. Chimbi réussit pourtant à résister aux moqueries, et soutenu par Bloby, il triompha jusqu'à la finale.

Tout aurait été très facile pour lui si son adversaire n'avait été... Chimborgne. La finale se jouait sur deux ou trois jours : un match, une revanche, et éventuellement une belle. Heureusement, Chimbi ne savait pas qui était Chimborgne, et son oeil crevé ne lui faisait pas peur. Aussi gagna-t-il avec courage le premier match. Le soir Bloby, était très confiant, il était presque sûr que Chimbi allait être victorieux le lendemain..

Il était dix heures du soir, Bloby dormait, et Chimbi révisait ses attaques spéciales quand on frappa à la porte. C'était une Chimbette, du nom de Chimbuella, toute rouge, avec une couronne de mariée. Chimbuella avait pour père un autre membre du gang des chimbopotos, lui aussi puni par Chimborgne. Elle remit une lettre à Chimbi. Chimbi la lut. La lettre expliquait toute l'histoire de Chimbon et Chimbalika, et comment Chimborgne était responsable de l'enfance malheureuse de Chimbi. Chimbi se souvint soudain des premières années de sa vie, de ses parents, et pleura beaucoup. La haine pour Chimborgne l'emplit, et il se promit de venger ses parents en battant Chimborgne. Il ne pensait qu'à sa vengeance, à sa victoire, et oublia de réviser ses attaques spéciales.

Le lendemain, quand Chimborgne entra sur le Chimberg "Bacteria Céleste Super Champions" - une montagne volante à côté de l'île, où avait lieu le match de revanche - Chimbi repensa à tous ses malheurs, à sa solitude, à son enfance dans la forêt, et fut si triste qu'il fit plusieurs fautes. Chimborgne avait mis ses cornes de combat et avait peint son corps en noir. Il était impitoyable et répétait "Qu'importe si je t'ai fait souffrir, toi et ta famille, je suis le plus grand Guerrier Bacteria du Chimboland, ah ah ah !". Il profita des erreurs de Chimbi et gagna la partie. Chimbi était au comble de la douleur et de la souffrance.

Le soir, Bloby invita son ami Gilbert à voir Chimbi, et tous les trois se promenèrent en regardant l'océan. Chimbi était très triste, mais Gilbert lui donna ce conseil :

"Tu sais, Chimbi, il ne faut pas te laisser envahir par la haine, ne pense pas à Chimborgne, pense plutôt à la technique ancestrale de Bacteria. La haine ou les insultes ne te permettront pas de triompher de tes ennemis. Le seul moyen d'y parvenir, c'est d'être un meilleur guerrier Bacteria qu'eux". Chimbi promit de suivre le conseil de Gilbert, et passa sa nuit à étudier d'antiques manuscrit du Chimboland ancien. Même si le jeu de Bacteria se jouait sur des plateaux différents, la sagesse Bactérique était la même, et c'est dans un monde peuplé de sauts doubles, d'attaques par blocs, de bloquages impairs, de colonnes de trois et autres techniques d'attaque, que Chimbi s'endormit. Le lendemain, une surprise l'attendrait...

Chimboking avait mis ce jour là son grand manteau rouge pour célébrer la belle, le match ultime, définitif, celui qui allait sacrer le plus grand champion de Bacteria de toute l'île du Chimboland, et il commença ainsi le discours qui allait précéder la partie.

"Mes chers Chimboz,

Vous le savez, Bacteria est un art et une tradition ancestrale sur notre île du Chimboland. Des centaines de chimboz savants et érudits dédient leur vie à mieux connaître et étudier la pratique, aussi bien que les origines de notre art. Des recherches récentes nous ont permis de découvrir un endroit unique : Le sanctuaire de Bacteria. C'est à cet endroit que les règles de Bacteria furent inventées, près de huit mille ans plus tôt, par les tribus antiques bactériques des Kamais et des Watas. Pour célébrer notre art, j'ai décidé que ce match se jouerait dans le sanctuaire de Bacteria, et selon les règles antiques. Bien sûr, nos deux champions n'ont jamais joué de cette façon, et sur un tel terrain, mais je suis sûr qu'ils seront assez rusés pour triompher. Un champion Bacteria est un champion qui sait s'adapter, et découvrir de nouvelles stratégies lorsque l'occasion se présente. Mes chers champions, Chimborgne et Chimbi, oubliez tout ce que vous avez appris dans les livres, car vous allez jouer désormais au Bacteria Originel. Veuillez maintenant entrer dans ces Bacterioports et rejoindre le sanctuaire de Bacteria...".

Chimbi, et même Chimborgne, tremblaient de peur. Qu'allait être ce Bacteria si ancien mais si nouveau pour eux ? Quelle forme aurait ce mystérieux plateau ? En l'espace d'un éclair, ils se retrouvèrent téléportés...

... quand Chimbi vit, sous ses yeux, s'étendre la clairière où il avait de si nombreuses fois joué avec Bloby ! C'était donc ça, le sanctuaire de Bacteria ! Là où il avait passé toute sa jeunesse ! Chimborgne était très mal à l'aise : lui qui avait tant de fois joué sur de petits terrains de 8x8 cases, ne sut comment se débrouiller sur un si grand terrain. La partie ne dura pas très longtemps : Au bout d'une heure seulement, les Bacteria rouges de Chimbi avaient phagocyté toutes les bacteria de Chimborgne. Chimborgne était tout rouge de rage, mais comme Chimboking arrivait, il ne put hurler sa colère. Chimboking félicita Chimbi et lui remit ses prix : un arc, une couronne de fleurs, une trompette, une statue de Bloby, des gâteaux au miel et à la gelée, et lui annonça que miss Chimboz viendrait le voir cette nuit. Mais Chimbi refusa la dernière offre, et annonça que celle qu'il aimait, c'était la belle et humble Chimbuella, car elle lui avait dit la vérité sur ses parents, même si cette vérité était ô combien triste. Chimbuella pleura de joie à l'idée d'épouser un si grand champion, le seul héritier de l'art ancestral de Bacteria. Et Chimbi était si heureux de partager ses peines avec Chimbuella, des peines que seules les enfants des chimbopotos victimes du Chimborgne comprennaient.

Le soir, escorté de Chimboking, de Bloby et Gilbert, de Bablu jouant du hautbois indien, et d'un troupeau de lapins, Chimbi et Chimbuella se rendirent à la colline sacrée pour se marier. Des milliers de Chimboz étaient là pour les féliciter ! Et tous les fantômes des anciens champions Bacteria apparurent, pour célébrer Chimbi comme étant leur plus digne héritier !

Quant à Chimborgne, on ne sait où il est. Certains disent qu'il est tombé dans les marécages, d'autres qu'il s'est perdu dans la forêt et n'a plus jamais retrouvé son chemin, et qu'il vient encore hanter parfois les endroits bien sombres...

ça peut être plus long que ça? tu gagneras le prix du plus long message du chimtiz! tes mort de rire? ca doit venir de chapatiz

c est pas lui qui la ecrit,il la juste copier coller de chapatiz tes mechant?.gif" alt="ha ha" longdesc="21" />

_________________
chimtiz trop,trop,troooop l'fun!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chimtiz.probb.fr
franc19
Modos
Modos
avatar

Nombre de messages : 679
Pseudo de Chapatiz : franc19
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Histoir de bacteria.   Dim 6 Mai 2007 - 18:35

je locke le topic ses pas la vrai histoire et la il se passe plus rien a par citer le long message du début .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoir de bacteria.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoir de bacteria.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'Histoir du prétre guerrier Conkai [Sans suite ]
» LES SEMAPHORES DANS L'HISTOIRE
» histoire de paysan normand
» DIÉGO LA LÉGENDE ET L'HISTOIRE
» DORMIR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Activités / Jeux ! :: Jeux de Chapatiz :: Bactéria-
Sauter vers: